J'aime ce jour béni des feignants, le vendredi, et me passer cette chanson dans la tête. D'où, le clip, comme d'habitude ridicule, les mimiques de Justin Hawkins sont à se plier...