allblhakaNéo-zélandais volants

Tout d'abord commençons par la mauvaise nouvelle qui fâche : les All Blacks ont perdu. Bon, si vous êtes ici vous vous en foutez peut-être royalement, mais je peux vous dire que j'en suis fort affecté, ça m'a empêché de dormir pendant au moins 5 minutes samedi.
Sinon la bonne nouvelle de la semaine dernière c'était la sortie de Shotter's Nation, bien sûr, bon album. Mais pas si magnifique que ça, perso je trouve que ça manque un peu de poésie par rapport aux morceaux contemplatifs de la fin de Down In Albion et que la "patte" Doherty s'est un peu formatée, pour sonner plus rock/punk et moins folk. Je trouve ça un peu dommage. Sinon pas de problème pour les rock-critics qui pourront toujours sortir les comparaisons faciles, avec les Kinks, sur Delivery qui sonne comme un All day and all of the night, ou Blur pour UnBiloTitled. Bon, passée la complainte du phoque en Alaska, reconnaissons que quelques titres sortent du lot, comme ce You Talk réjouissant, ou le Lost Art of Murder, où le côté "chanson" du Pete est enfin retrouvé.
J'avoue que j'adorerais aller voir Control, le flim sur Ian Curtis mais le temps me manque en ce moment. Surtout que les échos sont plutôt encourageants. Argh, cruel world.
Enfin, Taine Randell, ça fait tout de suite plus peur... Mais pas autant que le nabot, peut-être...