dimanche 31 décembre

Célébration...

Période capillaire non définie... Le fameux morceau dont une partie a été effacée par l'ingé du son, qui depuis a du être muté en Moldavie pour s'occuper des chanteuses susceptibles de gagner à l'eurovision, l'histoire du Zep a sa part de zones sombres et difficiles que voulez-vous... Ceci dit, le plus gros souci de la bande à Pagey a été de s'occuper des droits d'auteur des chansons auxquelles ils avaient emprunté de manière un peu trop flagrante, et la liste des "emprunts" et assez longue !Allez, c'est de circonstance,... [Lire la suite]
Posté par sayz64 à 11:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 30 décembre

Graffiti physique

A rallonge... Le Zep a souvent du trier ses morceaux pour ne garder que ce qu'il considérait de meilleur. Sauf pour leur 6è album, où ils ont mis tout ce qu'ils avaient et qui datait parfois de 4 à 5 ans, pour donner ce que beaucoup considèrent comme leur meilleur album, Physical Graffiti, avec sa superbe pochette à fenêtre. Mais bon faut pas déconner, ça sent le remplissage, et certains titres qui auraient pu être des chefs-d'oeuvre sont un peu trop longs, et d'autres sont alourdis par des intros vaseuses (In the light, par... [Lire la suite]
Posté par sayz64 à 14:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 29 décembre

Strrriiiiiider !

Ouaf ! Je me suis dit, comme ça, "allez jusqu'à l'an prochain, je met que du Led Zep !", pour rigoler... Dont acte. On commence par du live avec une acoustique, Bron-Y-Aur Stomp, que je préfère 'achement à la version studio, d'ailleurs sur le III, la production est très space, un morceau coupé, un autre avec un "fuck" de studio, heureusement que la musique est bonne. En live, Robert gueule "Strider", qui n'est autre que le nom de... son chien. Vibrant hommage, c'est beau.
Posté par sayz64 à 15:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
jeudi 28 décembre

Mr. Alphabet Says

New wave baroque... Toujours sans déplaire à Queen of leon, nous allons nous replonger dans les 80's avec un album magnifique que je ne connaissais pas (au passage, merci à Moryin !) : Blue Sunshine, de the Glove, le side project de Robert Smith et de son ami des Banshees, Steve Severin. Les compos sont magnifiques, et même si Robert n'a pas pu les interpréter pour des raisons de droits, le résultat final est splendide ! En extrait, la seule chanson chantée par Robert...
Posté par sayz64 à 15:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 13 décembre

Take on Me

Hahahahahahaha ! Juste pour embêter queen of leon, une chanson typique des années 80, avec une intro digne d'un club Dorothée, des synthés dominateurs (pas UNE guitare) et une voix ampoulée qui finit dans le fausset. Ceci dit passé le stade du dégoût on se rend compte que la chanson est pas si mauvaise, juste mal foutue, comme le... solo (?) tout moche. Au fait en parlant de truc moche, il y avait les Klaxons hier soir sur canal, franchement depuis Muse j'avais rien entendu d'aussi laid.
Posté par sayz64 à 19:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
mardi 05 décembre

I'll remember

So Kinky... Le truc bien avec les Kinks, c'est qu'à chaque nouvelle écoute un autre morceau vous colle aux oreilles, comme celui-ci de 1966 sur Face to Face. Tandis que sur le chef d'oeuvre Something Else, ce sont les faces B dans les bonus qui dernièrement ont retenu mon attention. C'est pas sur un disque des Stones que ça risque de m'arriver, ça... I'll remember Au fait l'opération s'est pas mal passée, de la "menuiserie" qu'ils m'ont dit.
Posté par sayz64 à 09:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

vendredi 24 novembre

Purple Rain

Honey I know... Une "power ballad" comme on en fait plus (c'est à dire bien) du nain pourpre de Minneapolis. Honnêtement, je suis pas du tout amateur de sa musique, sorte de funk des années 80, avec moult synthés aux sonorités dégueulasses, mais là, rien à dire, à part peut-être "merveilleux", ou un autre superlatif de ce genre. Au passage, Prince a reçu l'Oscar de la meilleure musique de film pour Purple Rain, et pour dire une vacherie : comme Phil "Beurk" Collins.
Posté par sayz64 à 17:21 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
mardi 07 novembre

I love to boogie

Confession... He loves to boogie... Ce matin en allant à la fn*c pour faire l'acquisition de OSS 117, je jette un coup d'oeil au bac à soldes, comme d'hab', et je tombe, miracle, sur le dernier TRex, Dandy in the Underworld, pour la modique somme de "pas cher" (vous pouvez aussi y trouver Tanx, avec 20th Century boy dans les bonus pour une somme dérisoire, soit dit en passant). Le hit de l'album, le bien nommé I Love to Boogie, est typique du son T Rex, un riff tout con, la voix de Marc Bolan, "the foot", quoi. ... [Lire la suite]
Posté par sayz64 à 13:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mardi 31 octobre

Head Home, Midlake

Granmummy... Moins éthérée que la musique de Grandaddy, Midlake réussit tout de même une pop mélodieuse et  envoûtante, avec quelques morceaux qui rockent, sur fond de violons, de flûtes. Une bonne surprise de cette année, ça change des clones de Franz Ferdinand...
Posté par sayz64 à 11:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
lundi 30 octobre

Commercial Breakdown

Ouaich, des true rebelz... Le groupe qui casse tout en concert en ce moment, déjà cité ici, the Sunshine Underground, et oui, the Music n'a pas le monopole des noms de groupes à chier... L'album de the SU n'est pas mauvais mais comme le chanteur ne fait que gueuler, l'aspirine s'impose pour se faire les 11 plages d'une traite. Singles parfaits pour les bars et soirées sinon...
Posté par sayz64 à 09:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]