jeudi 21 juillet

"Bob Dylan blues", Syd Barret, 1970

"Cos' I'm a poet, don't you know it ?" On peut s'appeler Robert Zimmerman et se faire cracher dessus quand même, y'a pas de raison ! Je crois que cette chanson n'existe que sur le best of de Syd Barret, le fou (au sens propre) de Pink Floyd, viré après un album.
Posté par sayz64 à 12:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

mercredi 20 juillet

"This charming man", the Smiths, 1983

Une bien belle année, n'est-ce pas ? Moz joue sur l'ambiguïté sexuelle et ça donne une des meilleures des Smiths, avec des parties de guitare à tomber et une rythmique entraînante...
Posté par sayz64 à 15:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
lundi 18 juillet

"Somewhere only we know", Keane, 2004

Découvert sur le live 8... D'habitude la soupe genre Coldplay, c'est pas trop mon truc, mais à petite dose, ça passe... Mon côté cul-cul, peut-être...
Posté par sayz64 à 21:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 18 juillet

"Seen the light", Supergrass, 2003

What you do is up to you... Encore un single de Supergrass pour la route ! Influences au programme de celui-ci : Diamond dogs et Jet (respectivement de Bowie et Beatle Paul, mais cela n'est que mon avis).
Posté par sayz64 à 21:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 17 juillet

"Boys don't cry", the Cure, 1979

...mais ils aimeraient bien des fois... Une chanson qui a magnifiquement vieilli, peut-être parce qu'elle est simple, peut-être parce que les paroles sont touchantes, peut-être grâce à la voix de Robert, peut-être...
Posté par sayz64 à 22:44 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
mardi 12 juillet

"Perfect day", Lou Reed, 1972

Juste un jour parfait... Plutôt une musique que je mettrais à mon enterrement, tellement elle est belle... Vous l'avez peut-être entendue dans le film Trainspotting et les stars de la chanson britannique l'ont reprise pour une oeuvre charitative, on peut y entendre David Bowie, Elton John, Bono...
Posté par sayz64 à 18:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

lundi 11 juillet

"Dream letter", Tim Buckley, 1969 (je crois)

A la limite, tout l'album est magnifique... ... Mais cette chanson est la plus importante, c'est la "lettre" adressée à son fils, le non moins célèbre Jeff, et finalement une des rares fois où le père s'adressera à son fils, puisqu'au cours d'une soirée, en confondant de la coke et de l'héro, Tim se tuera, à 28 ans.
Posté par sayz64 à 17:54 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
jeudi 07 juillet

"Evil", Interpol, 2004

Un single démoniaque... Ce groupe est tout simplement vénéré par Robert Smith himself, et le chanteur est paraît-il possédé quand il chante, à la manière du chanteur d'Arcade Fire. Ces deux groupes se ressemblent dans le style mais Interpol est plus rock, les guitares remplaçant les violons...
Posté par sayz64 à 19:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
lundi 04 juillet

"Alaska", Cactus, 1971

  <-je me suis contenté du best of Ces "suiveurs" de Led Zep et autres groupe de heavy blues, ont écrit ce super morceau de blues (que j'adore alors que je suis pas franchement fan du genre).Les paroles relateraient l'addiction des membres du groupe à la coke, mais j'ai pas réussi à trouver les paroles pour en être bien sur... Sinon le groupe fait d'autres chansons sympa mais j'accroche moyen, à écouter aussi : You can't judge a book by the cover.
Posté par sayz64 à 21:37 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
samedi 02 juillet

"Late in the day", Supergrass, 1997

Un single dont je ne connais pas la face B, puisqu'elle n'est pas sur l'album... Une chanson qui invite dans un premier temps à la contemplation, puis au voyage (comment ça, ça veut rien dire ce que je dis !?)... Bref, euh... écoutez et vous verrez !
Posté par sayz64 à 12:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]