jeudi 04 mai

Wolfmother

   Wolfmother  Trio venu tout droit d’Australie, ils nous servent un rock seventies avec leur 1er album éponyme produit par Dave Sardy. La voix n’est pas sans rappeller celle de Robert Plant mais aussi celle de Jack White. On pourait les comparer aux Datsuns avec un son un peu plus fort et un look différent. Les qualifier de black metaleux n’est pas la meilleure des défintions...ils entre dans la catégorie du hard-rock à la façon Led Zeppelin. En plus de la voix, la batterie se fait vraiment entendre et donne en... [Lire la suite]
Posté par queen of leon à 14:32 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

vendredi 18 novembre

"Alice", Tom Waits, 1992-2002

It's dreamy weather... Je goûte assez peu à la voix de pierre de Tom Waits, mais je suis complètement amoureux de ce disque sinistre, aux atmosphères de tristesse et de mélancolie. Avec ses chansons qui n'en sont pas vraiment comme Watch her disappear, poésie vaguement chantée, pleine de mystère où on imagine la jeune fille s'effaçant dans le brouillard... Et bien sûr la chanson-titre, aussi jolie que le prénom, venu du conte Alice aux pays des merveilles. "But I must be insane / To go skating on your name... [Lire la suite]
Posté par sayz64 à 23:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
lundi 10 octobre

"At Folsom prison", Johnny Cash, 1968

Johnny Cash était un sacré personnage, (un peu) alcoolique, (un peu) drogué, mais aussi quelqu'un de très torturé depuis son plus jeune âge : il a vu son frère mourir devant lui, découpé en deux par une machine de leur ferme... Cash restera pour le reste de sa vie le "man in black", quelqu'un de "vrai", et nous a quitté voilà maintenant deux ans... Cet album live est considéré comme le meilleur de sa discographie (qui paraît-il est excellente, pour ma part je n'ai que cet album). On sent bien que les prisonniers... [Lire la suite]
Posté par sayz64 à 20:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
vendredi 16 septembre

"Marquee moon", Television, 1977

Adeptes du CBGB... Ces freaks essayaient de mélanger leurs influences jazz (Coltrane, par exemple) aux prémices du punk...
Posté par sayz64 à 18:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 14 septembre

"One year", Colin Blunstone, 1971

Trésor de la pop (1)... Car la voix de l'ex-zombie transporte ses chansons, mais je vous laisse juger par vous-même...
Posté par sayz64 à 22:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mardi 13 septembre

"Entertainment!", Gang of four, 1980

New wave funky... Le groupe qui a influencé, de Nirvana aux Red hot, et puis un peu Franz Ferdinand, vous ne trouvez pas ?Extrait : Damaged goods.
Posté par sayz64 à 12:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 11 septembre

"I am a bird now", Anthony and the Johnsons, 2005

Idéal pour un dimanche pluvieux... Le gagnant du Mercury prize, n'est pas réellement un joyeux drille, et bien qu'ayant coiffé au poteau Bloc party ou Kaisers chief, il ne joue absolument pas dans la même catégorie. Si vous êtes un petit peu déprimé en ce moment, évitez d'ecouter le morceau, j'en met un moins triste dans le prochain post. Promis.
Posté par sayz64 à 17:09 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
samedi 10 septembre

"Either/Or", Elliot Smith, 1997

Rock n' roll suicide ? Car, M. Smith, d'un goût raffiné, s'est tout simplement fait hara-kiri, voilà maintenant deux ans. Si vous voulez connaître cet artiste, il faut commencer par cet album, d'ailleurs, c'est scandaleux si vous ne l'avez pas déjà.
Posté par sayz64 à 18:29 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
mercredi 31 août

"Loveless", My bloody valentine, 1991

Entre bruit et musique... Car débauche d'effets il y a eu avec ce disque, Kevin Shields, un peu barré aura façonné un des disques les plus chers de l'histoire : 400 000 euros, s'il vous plaît. Du rock du 21è siècle, bruyant et mélodieux, vous avez peut-être entendu Sometimes dans Lost in translation. Un bien bel OVNI.A télécharger mais c'est interdit : Soon, Sometimes, Loomer et tout le reste de l'album et puis encore Soon, parce que je l'aime bien.
Posté par sayz64 à 21:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
dimanche 28 août

"The great escape", Blur, 1995

Moins con que Parklife, moins lourd que Blur... The great escape a été largement sous-estimé par rapport à son prédécesseur et son successeur, la faute à 2 tubes : Girls and boys, qui fout la pêche mais qui ne pisse pas loin et Song 2 qui fout la pêche mais qui a fini dans les pub et les jeux vidéo. En plus on prend un réel plaisir à réécouter l'escapade de Blur alors qu'on s'emmerde sec à supporter les braillements des Gallagher sur Morning glory.A savourer : Country house, Charmless man, Ernold same, Best days, The... [Lire la suite]
Posté par sayz64 à 12:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]