lundi 04 juin

Ennismore

La pochette la plus tarte de l'histoire de la musique ? Moins connu que son cousin germain, One Year, le premier effort solo de Colin Blunstone, Ennismore mérite un coup d'oreille, comme on dit pas chez nous. De chansons parfois kitsch (ça s'écrit comme ça, et ça veut dire "poubelle", oui madame), mister Blunstone arrive à nous trouver des arrangements classes qui donne un peu de grâce comme au I Don't Believe in Miracle d'entrée en matière, au refrain un peu lourd. Des restes de Zombies traînent çà et là, mais le tout... [Lire la suite]
Posté par sayz64 à 21:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

jeudi 26 avril

The Magic Position

It's you whoooooo puts me in the... Magic Position, darling ! Badam ! Après avoir fait part hier de mon sentiment plus que mitigé de l'album des Monkeys, je vais faire aujourd'hui l'éloge d'un artiste beaucoup plus vieux, oui, car attention Patrick Wolf a tout de même 23 ans, un âge où il faut passer la main, quoi, laisser la place aux jeunes. En tout cas Patrick a tout bon, puisque son disque est extrêmement riche, dans une veine pop pas si éloignée de celle de Arcade Fire, mais un peu moins sombre, et avec de l'électronique à... [Lire la suite]
Posté par sayz64 à 17:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 01 mars

Baaaaaand on the run !

Tidititutituuuu ! (riff de guitare) Des albums de Beatles en solo, il n'y en a pas beaucoup de comparable à ce qu'ont fait les Fab Four, on se demande d'ailleurs parfois si ce sont bien les mêmes gars qui ont écrit Sergent Pepper ou Abbey Road. Il y a bien çà et là quelques singles, mais un album à écouter d'une traite, avec zéro déchet... A part Band on the Run de Paulo. Le Lp s'ouvre sur deux tubes terribles, on en oublierait presque que c'est le minimum syndical vu l'artiste, Jet . S'enchaîne ensuite rock francs du... [Lire la suite]
Posté par sayz64 à 17:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
vendredi 16 février

Jazz

"Le jazz est une musiqe encore plus débile que le rock'n'roll", John Lennon C'est l'histoire d'un album, qui ne savait pas où se ranger, un peu comme l'un de ses auteur sexuellement, diront les mauvaises langues, peu importe, cet album est un vrai bordel. Et il faut déjà voir comment il commence, avec une chanson aux paroles se résumant à trois (pré)noms, Ibrahim, Mustapha, Allah...Mustapha Et une suite de morceaux sans queue ni tête, un maëlstrom impossible, de la vraie pop, pas forcément heureuse (Fun it, prémice de... [Lire la suite]
Posté par sayz64 à 22:35 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
jeudi 25 janvier

Curtis

Un peu de chance, et beaucoup de cul... Quand on y connait pas un rayon en musique, et qu'il y a des promos, et bien on prend non pas au pif, mais en se souvenant parfois que quelqu'un de plus connu que vous a dit un jour du bien d'un tel ou d'un autre. Donc je-sais-pas-qui a dit un jour que Curtis Mayfield était génial, que ses arrangements étaient splendides, et que ses chansons avaient une véritable âme. Et la chance dans l'histoire, c'est que je suis d'accord. (Don't worry) If there's a bell below we're all going to go ... [Lire la suite]
Posté par sayz64 à 11:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 20 décembre

Le dernier Bloc Party...

Bon, la pochette est jolie... Et c'est à peu près tout. Quelques éclairs ici et là pour nous rappeler que Kele et sa bande avait sorti en 2004, un album de rock, mais sinon c'est un peu la gadoue de synthés comme on les aime pas trop, pompeux comme c'est pas permis. C'est d'autant plus dommage qu'il y avait certainement de l'envie, et un discours honorable dans les textes. Le revival 80's s'essoufflerait-il ? Bloc Party, qui avait plus ou moins ouvert la brèche, est en train de le montrer. Hunting for witches, un des rares... [Lire la suite]
Posté par sayz64 à 10:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 03 septembre

All the young dudes, Mott the Hoople, 1972

Le faiseur d'or... Vers 1972, David Bowie est tout simplement un génie, en plus d'être déjà une rock-star confirmée. Il produit des albums qui deviendront mythiques, comme le Raw power des Stooges, et le Transformer de Lou Reed, tout en poursuivant sa carrière de Ziggy Stardust qu'il s'apprête à suicider. Etant fan d'un groupe qui se vend très très mal, à savoir Mott the Hoople, il leur propose une chanson Suffragette City que le groupe refuse. Alors David écrira All the young dudes, le groupe satisfait le laissera même produire... [Lire la suite]
Posté par sayz64 à 12:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 30 août

Mando Diao - Ode To Ochrasy - 2006

   Si ça c'est pas du rock'n'roll...   J'écoute cet album depuis environ deux jours mais j'ai l'impression de l'entendre depuis toujours. C'est remplit de tubes, avec quelques ballades de temps en temps. Ce 3ème album est dans la lignée des premiers. Ca sonne toujours aussi sixties, ça donne envie de se remuer. Seul bémol, certaines mélodies ressemblent beaucoup à celles des précédents albums. Par exemple, 'Tony Zoulias (Lustful Life)' me fait beaucoup penser à 'God Knows' sur le refrain. Sinon, ils ont découvert... [Lire la suite]
Posté par queen of leon à 19:20 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
mardi 29 août

Kasabian, Empire, 2006

Le tube de la semaine, et l'album qui va avec... La rentrée musicale commence plutôt bien avec le deuxième album des bien-nommés Kasabian, qui après un premier album "pas mauvais mais pas génial non plus", ont l'air de trouver leur son. A savoir pas mal d'électro dans leur rock, comme un Hard-Fi, mais bien meilleur, plus sombre mais pas moins poseur, ces nouvelles "plus grandes gueules du rock britannique", ont de quoi plaire, avec leur méga-tube Empire (il faut voir le clip pour se rendre compte que le label du... [Lire la suite]
Posté par sayz64 à 17:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
dimanche 23 juillet

Faith

De la bonne came... En ces temps un peu difficiles, c 'est à dire avec des nouveaux groupes qui, sans être foncièrement mauvais, ont du mal à nous scotcher et à apporter un peu de fraîcheur au rock, on va piocher dans les vieilleries. Et ça tombe bien, il me fallait compléter la "trilogie" de Cure, avec l'album entre 17 seconds et Pornography. Et c'est la (re)découverte, beaucoup moins énergique que son successeur, encore plus éthéré que son prédecesseur, Faith est un joyau, peut-être mon préféré des trois, à se damner...... [Lire la suite]
Posté par sayz64 à 13:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]