justicequydisentCes deux têtes sont à la mode... Et oui.

Nous vivons une époque formidable. Après avoir vécu un revival rock, folk (ou antifolk ?), années 80's, il fallait bien retrouver sur le chemin de la hype une page sombre et odorante de l'histoire de la musique moderne, la dance. Le "rock dansant" était en lui-même un concept un peu fumeux et finalement peu propice aux boîtes de nuit, les endroits intellectuellement les plus malsains où s'échouer. Il fallait retrouver une musique populaire, à la mélodie et au rythme imparables, et surtout "showable" (si ce mot existe). D'où la dance, incarnée notamment par les français de Justice dont le symbole de la croix chrétienne me donne de l'urticaire, mais bon les goûts et les couleurs... Heureusement, ceux qui ont grandi dans les années 90 (comme bibi) savent très bien à quoi s'attendre et les entraînements de Dance Machine et Ace of Base en tout genre nous prémunisent du ridicule, que nous avons déjà frôlé voire plus, vu les quelques disques qu'il me reste dans ce genre, et finalement peu de chance qu'on nous y reprenne.

Extravaganza ! Let me be a drag queen !