bartrocksSortie le 25 juillet...

Hier soir et nuit et jour (mondialisation de la bêtise oblige) a eu lieu le Live Earth, censé réveiller les consciences, nous dire une fois de plus que "oui on peut changer le monde", ou comme ont du penser l'immense majorité de spectateurs assistant aux concerts, "chouette on va voir U2". Il ne faut pas se leurrer, le rock n'a jamais changer le monde et finalement le temps de fait rien à l'affaire quand on est con on est con. Car les artistes les plus intelligents se sont révélés être les plus jeunes en la personne des Arctic Monkeys, qui ont trouvé que tout de même c'était un peu hypocrite de vouloir lutter contre le changement climatique en organisant des concerts qui nécessitaient plus que de raison une énergie naturellement polluante (40% de l'électricité mondiale est produite à partir du charbon). Ces braves garçons devraient faire part de leur réflexion à Bono ou Madonna. Quoiqu'il en soit le concert le plus "amusant" a été donné en Antarctique, où des chercheurs ont pu jouer devant un public (par retransmission) plus conséquent que la population de manchots autochtone, mais pas forcément plus futé.