shinslimbBitch boys

Le troisième album des Shins, Wincing the Night Away, est moins percutant que leur magnifique Chutes Too Narrow, sorti en 2003, mais il contient son petit lot de perles, comme ce Phantom Limb, aux accents wilsonniens. C'est sûr que sortir un Saint Simon tous les 3 ans c'est beaucoup demandé, néanmoins, les Tibias comptent parmi les groupes qui n'ont pas encore sorti de véritable daube. Cet avis subjectif est tout à fait subjectif.