beatlesgore40 balais les aminches !

Les Beatles encore en vie ont fêtés vendredi les 40 ans de leur bébé, Sergent Pepper, "le plus grand album de tous les temps" comme dirait ma concièrge qui s'y connaît très bien en musique et qui prend parfois le thé avec Philippe Manoeuvre. Revenons vite fait sur la pochette tellement culte et plagiée, mais curieuse sur quelques points. Tout d'abord, il y manque des personnages puisque devait figurer aux côtés de Bob Dylan ou Marilyn Monroe, Jésus, le-moins-célèbre-que-John, Ghandi ou Adolf Hitler. Etonnament, un personnage est manquant car les Beatles ont envoyé des lettres pour demander au personnalités vivantes concernées si elles voyaient un inconvénient à apparaître sur la pochette d'un des plus grands disques du monde, et cet abruti dont je ne citerai pas le nom, a demandé une rémunération (voyez les notes de pochette !). Ballot, hein ? Enfin au rayon des bizarreries qui montrent que les Fab Four n'avaient pas toute leur tête en 67, l'apparition d'Aleister Crowley, obscurantiste sataniste et de quelques gourous indiens. N'empêche que question mauvais goût, les Beatles pouvaient faire fort, comme en 65, avec cette "sublime" pochette de bébés décapités et ensanglantés qui aura vite été retirée du marché.