majic_pozissionIt's you whoooooo puts me in the... Magic Position, darling !

Badam ! Après avoir fait part hier de mon sentiment plus que mitigé de l'album des Monkeys, je vais faire aujourd'hui l'éloge d'un artiste beaucoup plus vieux, oui, car attention Patrick Wolf a tout de même 23 ans, un âge où il faut passer la main, quoi, laisser la place aux jeunes. En tout cas Patrick a tout bon, puisque son disque est extrêmement riche, dans une veine pop pas si éloignée de celle de Arcade Fire, mais un peu moins sombre, et avec de l'électronique à droite à gauche judicieusement placé. Un disque prenant avec des chansons magnifiques et deux single en vue, s'ils ne passent pas à la radio (tant mieux) ils ont en tout cas le potentiel pour ridiculiser toutes les nouveautés qu'on peut y entendre, il s'agit de la chanson-titre The Magic Position et du détonnant Accident and Emergency. Sur des rythmes très années 80, des couches de violons s'entremêlent sur le premier (ça veut rien dire mais on se comprend, hein), et l'électronique se présente sous son meilleur jour pour le second (oui je sais, ça veut rien dire non plus). Des ambiances plus feutrées accompagnent ces deux pépites et morceaux de l'année, comme Magpie, très curieux avec Marianne Faithful en invitée, et surtout le sublime Augustine, une ballade génialement déprimante sur un amour non partagé, comme on aimerait pas en entendre plus souvent, on finirait par se lasser et ça serait bien dommage. Excellent.

Accident and Emergency, à écouter à fond la caisse !