arctic9Worst worst nightmare...

Toute la presse s'extasie, et très honnêtement après avoir écouté pour la première fois Brianstorm, j'y croyais aussi, au deuxième album réussi. Le problème, c'est que les 3 chansons qui suivent Brianstorm, l'entrée en matière, donc, sont les mêmes. Même phrasé nonchalant d'Alex Turner, même type de riff imparable, le batteur au top comme d'hab', avec une impression au fil des titres : si le chant était complètement déphasé par rapport à la rythmique, ça ne changerait rien, les Monkeys balancent de manière peu cohérente et ne font pas vraiment des "chansons". Peu de titres restent vraiment dans les oreilles, Fluorescent Adolescent se détache du lot, avec Brianstorm (tiens, tiens, les deux singles), avec éventuellement Old Yellow Brick et Do me a favour, qui fait vaguement penser au Bang Bang version Nancy Sinatra, le reste s'oublie presque plus vite qu'il ne s'écoute, même après plusieurs écoutes. De toute façon, quand ce groupe m'avait tapé dans les tympans, c'était parce que leurs chansons étaient immédiates, fraîches en plus d'être rock'n'roll. Là, il manque quelque chose, et je préfère me réécouter leurs premières démos. Que la bande à Turner n'invente rien, c'est pas grave, que les Monkeys deviennent chiants c'est un autre problème, plus embêtant.

Fluorescent Adolescent