J'ai appris à ne plus aimer Oasis, au fur et à mesure que les deux frangins parlaient, ou même se contentaient d'être ce qu'ils sont : de gros cons. Entre Noel qui soutient Blair comme "on soutient une équipe de foot", c'est à dire quel que soit le résultat du match, ce qui prouve bien que les anglais et la politique ça couche pas ensemble, et Liam qui passe son temps à chanter les mains attachés dans le dos, comme s'il avait l'air menotté des conneries qu'il a faites la veille, on finit par constater tout de même que leur musique est "déjà entendue", et que leurs textes sont à chier. Bon, comme j'aime bien retourner ma veste, surtout si la doublure est en velour aurait dit Gainsbourg, je balance un morceau que j'avais quand même bien kiffé quand j'avais 14 ans. L'âge mental d'un Gallagher, quoi.