fwn    Enfin la review que vous attendez tous...

    Arrivée trés tôt, juste le temps d'apercevoir Matt, le batteur, entrant dans la salle...quelques journalistes entrent pour ressortir quelques heures plus tard devant une queue qui commence à prendre de l'ampleur face à l'Elysée Montmartre. Un anti-fan américain vient tater l'ambiance de la foule, avec sa pancarte 'Morrissey was right', et son caméraman perso...il a bien fait rire tout le monde. Et sinon, beaucoup de groupies-gamines venues voir le groupe qui chante 'Love Machine' (no comment).

S8005238__Large_    Bref, vers 18h30, ouverture des portes, c'est la ruée...opération grimpage des marches qui conduisent à la salle, non sans encombre. Finalement, je prend place à la barrière, juste en face d'Alex Turner...En 1ère partie : Rhesus. Vraiment, à part le jeu du batteur, c'était le néant total.
    Les photographes sont venus en masse prendre des clichés des Monkeys enfin de retour en France...même un de ceux du NME est présent, d'ailleurs, il est fort probable qui je figure, vétue de mon Tshirt de groupie, dans le prochain numéro du magazine.

S8005318    Je ne vais pas vous raconter le concert en détail, c'est sans intêret...voilà juste mon impression globale.
Pour ce qui est des nouvelles chansons, j'avais peur d'être déçue, puis finalement non, en live, ça se tient. Elles n'ont pas le même impact sur le public que les tubes du 1er album (ce qui est tout a fait normal), mais en général, la réaction des gens était assez bonne. Ils en ont joué 7, j'ai une certaine préférence pour 'Do Me A favour' et 'Fluorescent Adolescent'. Les anciennes chansons sont toujours aussi puissantes en live, le public est à fond (étant aux barrières, à la llimite de l'étouffement parfois, je l'ai bien senti à fond le public), et le groupe avait l'air content. Ils ont même ajouté 'Fake Tales Of SF' avant la dernière chanson du concert. Pas de rappel.

   Je pense que je ne serais pas déçue par le nouvel album. C'était un excellent concert malgré le public (trés) jeune. Ca valait le coup de faire le déplacement.

Do Me A Favour (live @ Elysée Montmartre - 2007)