DSCF1224Ajout d'une nouvelle catégorie, dont le titre veut tout dire. Le manque d'inspiration se fait ressentir : c'est quand on parle de soi.
C'était 3 abrutis, qui comme les mousquetaires étaient 4, c'est pas qu'ils ne savaient pas compter, c'est plutôt qu'ils n'en étaient plus capables...

A Myrtho, à Penny la coquine, à Bill et sa gnôle, aux jolies Grecques, au crêpier et à sa femme la crêpière qui nous ont offert le vin, aux muses de la colline qui m'ont un peu lâché ce soir, à la bonne soeur orthodoxe qu'on a photographiée, tant pis on ira en enfer, au pauvre type dont le Barge a bousillé la caisse avec du ciment, à la folle qui ne double qu'avec quelqu'un en face sinon c'est pas drôle, à l'ouvrier qui se fait expliquer par son patron comment on pioche, et à celui qui peint en équilibre et qui va se tuer au boulot comme ça, à la petite vieille qui nous engueulait parce qu'apparemment là-bas on a pas le droit de jouer avec le câble électrique du lampadaire, à la serveuse de la sandwicherie qu'on a choquée en demandant un poulet entier, à tous les passagers entre Milan et Lyon qu'on a fait chier parce qu'attendre qu'on vous appelle dans l'aéroport pour embarquer c'est quand même plus rigolo, au loueur de scooter qui pourrait quand même soigner son matériel, aux dauphins qui voulaient pas sauter pour la photo alors qu'ils sont censés être plus intelligents que nous, au marchand de gyro pita (le nom local du kebab) de Volos qui nous a régalés du meilleur kebab du monde, à l'ouso qu'on finissait par trouver avec plein de petits cadeaux pour une somme dérisoire, au flic qui n'a pas eu de chance en arrêtant juste un des deux mecs parmi nous qui ne buvait pas du soir au matin,

Et puis la Burne, le Barge et Jojo,
Merci (et pour certains désolé !),
Sayz.