arctic_albumBouh... Comme je suis inspiré j'écris.

Voilà un an qu'est sorti cet album, et je me pose enfin la question sérieusement, c'est qui ce mec sur la couverture ? Si j'étais le chanteur du groupe déjà à la mode (sans rien avoir sorti, très fort), est-ce que je mettrais la tronche de mon meilleur pote sur la couv' de mon 1er album ? Sachant qu'un 1er album, quand même, faut marquer le coup, et surtout montrer à tout le monde sa gueule pour qu'à la prochaine émission télé, le téléspectateur averti puisse dire tout fier (ou pas) : "ouah, je le connais, c'est le chanteur des Austral Penguins !". Ce même téléspectateur érudit (ou pas !) qui aura l'impression de bien connaître ce groupe si soudainement important et qui, du coup, se sentira obligé d'acheter l'album qu'il aura déjà téléchargé, pour ne pas trahir ses nouveaux amis, aura finalement contribué au succès de ses pingouins. La boucle est bouclée comme dirait un mauvais journaliste. Sportif ou pas, même si beaucoup de mauvais journalistes exercent dans la branche sportive de la profession. Bref, regardez les groupes "à succès" de notre histoire, ont-ils mis un de leurs collègues (à prononcer avec l'assent du midi, pu'ting cong) en couv' de leur 1er ? Et non ! Ils ont mis, pour les moins originaux leurs gueules, syndrome 60's : Beatles, Kinks, Stones, ou plus récemment, en filigrane ou stylisé pour donner un cachet à l'entreprise, Kings of Leon, Art Brut. Mode scène pour certains comme Jeff Buckley ou Nirvana. Certains ont mis une "oeuvre" d'art moderne ou une photo avec une symbolique, Led Zep a mis le Hindenburgh en flamme, logique, Cactus a mis un cactus, pas con, les Strokes, symbole, eux du retour du rock et donc de la décadence, nous ont laissé une belle image de fesse une main dans du cuir posée dessus, les Vines, une peinture de leur chanteur fou... Voilà, pour résumer (si vous avez tenu jusque là vous êtes drôlement fort, moi j'aurais lâché l'affaire depuis la 2è ligne) les groupes soignent la couv' de leur 1er bébé et ne mettent pas, pour déconner, la tronche d'un collègue. Alors oui mais voilà, et si ce collègue avait contribué à l'oeuvre ? Tadahhh ! Sortons ce lapin du chapeau... Ces petits jeunes sortent des morceaux qui font mouche en démo, un LP un peu moins bon après, un EP qui sent le réchauffé... Et s'ils n'écrivaient pas leurs chansons eux-mêmes ? Le mec sur la couv' a l'air plus âgé, donc aurait bouffé plus de musique dans sa vie que ces 4 ados. Il aurait écrit une dizaine de tubes, aurait laissé les gamins se demmerder après. Voilà, CQFD, j'ai trouvé, je suis trop fort, ou comme dirait Georges Abitbol "C'est ça la puissance intellectuelle ! Bac +2 les enfants."

Attendez le 1er avril, ça va comploter dur.