shook_meYou know you shooook me...

Ce véritable hymne de stade est une des grandes réussites de l'album Back in Black, qui fut un bel hommage au chanteur défunt Bon Scott, dont le remplaçant, Brian Johnson, s'il s'applique de son mieux à hurler aussi fort, ne CHANTE tout de même pas aussi bien que son prédécesseur. C'est amusant d'entendre comme la basse dans Back in Black se révèle par moments complètement inutile, rien que sur le morceau-titre déjà...